Tachkent, Ouzbékistan

La capitale ouzbek, malgré sa longue histoire, a peu à offrir aux touristes. La faute, entre autre, à un tremblement de terre en 1966 et à une reconstruction rapide comme ville modèle soviétique.

Bazaar, Tachkent, Uzbekistan

Nous décidons d’y séjourner une semaine, contraints par nos demandes de visas iranien et turkmène. Nous travaillons bénévolement au Art Hostel, près du métro Kosmonavtlar décoré avec des esquisses très romantiques de Copernic, Ulugh Beg, Gagarin, Terechkova…

En échange du toit, nous sommes chargés de rédiger un guide pratique sur les sites touristiques à visiter à Tachkent et aux alentours. Il apparait assez vite que nous n’aurons pas la possibilité, dans le temps imparti, d’explorer la ville et d’écrire une trentaine de pages à son sujet. Un choix s’impose. La capitale ouzbek est « terra incognita » mais Internet fait des miracles : entre Google Map, Trip Advisor, divers blogs de voyageurs et nos discussions de vive voix, nous arrivons à nous faire une idée assez précise des lieux intéressants. Mieux, nous finissons par connaître « Chach » (ancienne appellation de Tachkent) sur le bout des doigts sans l’avoir parcourue : nom des rues et musées principaux, bonnes adresses pour diner ou sortir le soir.

A l’époque de l’URSS, Tachkent était la 4eme ville de l’empire soviétique. Il reste aujourd’hui une vie culturelle très active et accessible à tous. Soirée à l’opéra Alisher Navoï à écouter Tchekovsky et son adaptation de la belle aux bois dormant pour quelques 1000 Som (1,3€).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s