Yazd et les zoroastriens

Yazd est une ville de l’Iran Central aux portes du désert. Mossein, notre hôte, ancien ingénieur minier en reconversion dans le tourisme, nous accueille chez lui en même temps que 3 autres Couchsurfers. Les larges tapis perses du séjour feront office de table et de lit pour cette fine équipe.

Yazd est connue mondialement pour être le centre de la religion zoroastrienne, le plus ancien monothéisme. Les zoroastriens vénèrent les 4 éléments que sont le feu, l’eau, la terre et l’air. Dans le temple du feu que nous visitons, une flamme, symbole de pureté, brûle en permanence. Les zoroastriens insistent sur le libre arbitre : chacun est responsable de la situation où il se trouve, il n’y a pas de prédestination.

P1090531

A l’époque de Cyrus le Grand (600 av. JC), tout l’empire Achamenide est zoroastrien. Dans son palais de printemps, à Persepolis, près de Shiraz, l’homme ailé (le premier ange ?), symbole zoroastrien de pureté est présent partout. De nos jours, Noruz, le nouvel an iranien datant au moins de cette époque zoroastrienne, est célébré dans toutes les familles.

P1090707

En périphérie de Yazd, nous observerons des « tours de silence ». De formes circulaires, perchées sur le sommet d’une colline, elles servaient de lieu de sépulture où les corps des défunts étaient livrés aux vautours. Avec l’urbanisation rampante, les charognards ont disparu et les membres de la communauté ont désormais un cimetière plus classique.

P1090604

Autre site intéressant : Chak Chak à 80km de Yazd. Dans un décor de montagnes désertiques et grandioses, semblables à celles de Petra en Jordanie ou du Mont Sinaï en Égypte, se trouve une grotte sacrée. Le lien avec les zoroastriens est ténu mais les humains ont réussi à enlaidir ce site incroyable avec du kitsch et des bâtiments en béton qui jurent. Si l’on arrive à faire abstraction de cette laideur récente, la magie opère. D’ailleurs « magis » signifie un disciple de Zarathoustra ou un prêtre zoroastrien en persan. Cela donnera dans le Nouveau Testament les « mages d’Orient » plus connus comme les rois mages.

Nous restons accrochés aux éperons rocheux jusqu’à la tombée de la nuit. Pablo, un Couchsurfer espagnol, nous apprend que Freddie Mercury est le zoroastrien (parsi en réalité) le plus connu au monde et peut-être le plus original. Des iraniens font un pic-nic au pied de la montagne, nous improviserons une courte partie de freesbee en leur compagnie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s