Arménie : la fermeture des esprits

L’Arménie est un pays de 3 millions d’habitants très isolé : ses frontières avec la Turquie et l’Azerbaïdjan sont fermées. On ne peut rentrer dans le pays que par l’Iran au sud, la Géorgie au nord ou par la voie des airs.

P1110017

Cette situation est assez récente. Historiquement, l’Arménie a vu défiler de nombreux empires : mongols, perses, ottomans, russes. Elle se trouve sur la route de la soie, lieu d’échanges par excellence. La langue arménienne a de nombreux emprunts au farsi, à l’azéri. Les églises chrétiennes de rite apostolique comme celles de Tatev ou Odzun sont mêlées d’influences architecturales islamiques.

P1110104

Aujourd’hui, l’Arménie est habitée à plus de 97% d’arméniens. Dans les voitures, en stop, les conducteurs affirment avec fierté être de sang pur. Sans saisir tout ce qu’implique de telles paroles. Lorsqu’on les interroge sur une éventuelle minorité musulmane dans le pays, ils poussent des cris en russe « ne daï bog » (« que Dieu nous préserve »).

P1110137

La fermeture physique d’une partie des frontières dépasse la géographie ou les questions géopolitiques. Elle est aussi dans les esprits. Difficile d’avoir une discussion sereine, la haine et les saillies guerrières prédominent. Les références au passé (génocide etc.) semblent justifier les positions les plus racistes, nationalistes (le rêve d’une grande Arménie) sans laisser beaucoup de place pour construire un futur apaisé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s